Endométriose et CBD

L’endométriose est une maladie chronique qui génère, entre autres symptômes, de très fortes douleurs. Le traitement de ces douleurs consiste à administrer des médicaments de plusieurs types (anti-inflammatoires, antalgiques, opiacés etc.). Mais ces traitements ne sont pas satisfaisants pour plusieurs raisons : effets secondaires importants, inefficacité, dépendance, conséquences pour le foie etc.

Le CBD c’est quoi ?

A ce jour, de nombreuses études médicales et scientifiques démontrent que les substances cannabinoïdes de la plante de cannabis dont le CBD(abréviation de cannabidiol) peuvent soulager certains symptômes dus à l’endométriose, tels que la douleur, les maux de tête, l’anxiété, la fatigue, l’inflammation, le côlon irritable…

Le CBD (cannabidiol) est une des molécules de cannabinoïde de la plante de cannabis. En Suisse pour un usage légal ou thérapeutique, le CBD doit contenir moins de 1% de THC (tétrahydrocannabinol), autre molécule cannabinoïde, qui est la substance psychotrope et addictive. Ces deux molécules sont intéressantes pour le traitement de diverses pathologies. Le cannabis dit « illégal », lui, contient un taux de THC moyen d’environ 20%.

On trouve du CBD sous différentes formes : huile, pâtes, cire, feuille à fumer, thé. Il existe aussi quantité de produits contenant du CBD mais ces produits sont trop faiblement dosés. Nous ne préconisons pas le CBD à fumer pour un usage thérapeutique car des substances actives sont éliminées lors de la combustion et la fumée libère des toxines.

Le CBD est utilisé depuis des dizaines d’années aux USA dans le traitement de la douleur, des cancers, de l’anxiété, de l’insomnie, de la sclérose en plaque, de la fibromyalgie, de l’épilepsie, de la maladie de Parkinson avec des effets prouvés et plusieurs études ont démontré des effets antipsychotiques, anti-inflammatoires, antiépileptiques, sédatifs, anxiolytiques, anticonvulsifs, antalgiques.

En Suisse, le seul produit médical à base de CBD qui peut être prescrit par votre médecin en cas de fortes douleurs chroniques est le Sativex â. Il est fortement dosé en THC ce qui peut provoquer certains effets secondaires désagréables. Pour que le Sativexâsoit prescrit par votre médecin, ce dernier doit faire un rapport à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) à Berne.

Les bienfaits du CBD contre l’endométriose

Dans le cas de l’endométriose, l’endomètre, présent à l’extérieur de l’utérus, peut entraîner des saignements qui libèrent des médiateurs inflammatoires en provoquant des douleurs violentes. Plusieurs études démontrent que la molécule de CBD a des propriétés anti- inflammatoires.

On sait que l’endométriose peut créer une inflammation des intestins avec développement d’un syndrome de l’intestin irritable. Il n’est pas rare non plus que les patientes atteintes d’endométriose développent une fibromyalgie ou encore un lupus.

De nombreuses autres études ont démontré les effets antalgiques avérés du CBD qui soulage là où parfois les antidouleurs classiques ne fonctionnent pas ou plus.

CBD chez la femme enceinte

Il n’y a, à ce jour, pas encore d’études sérieuses sur d’éventuels risques de prise de CBD faiblement dosé en THC (moins de 1%). Il est déconseillé de l’utiliser pendant la grossesse sans en discuter avec son gynécologue auparavant.

Risques d’addiction

Il n’y pas de risque d’addiction, car le CBD contient moins de 1% de THC, la fameuse substance psychotrope et addictive.

Dosage

Dans le cadre de douleurs chroniques liées à l’endométriose, nous vous conseillons de prendre le CBD sous forme de pâte et non de le fumer, afin d’éviter d’éventuelles toxines de fumée

Commencer par prendre l’équivalent de 2 grains de riz de CBD dosé à 20% placés sous la langue. Attendre au minimum 30 secondes avant de boire un verre d’eau.
Au bout de 15min, augmentation possible de la dose si pas d’effets ressentis. Il n’y a pas de risque de surdosage.

Lors des pics de douleur, comme ce que peuvent ressentir les femmes atteintes d’endométriose pendant les règles, prendre la pâte de CBD dosée à 47%. Elle est plus concentrée mais a un effet plus antalgique, moins anti-inflammatoire et moins long.

Chaque femme est différente et adapte ses dosages selon les effets ressentis au niveau des douleurs. Ces recommandations résultent d’expériences rapportées à l’association par des femmes atteintes d’endométriose et ne sont en aucun cas une prescription médicale.

Conduire et CBD

Bien que les produits à base de CBD contiennent moins de 1% de THC, la consommation de telles substances à haute dosepeut néanmoins amener à ce que le taux sanguin de THC dépasse le seuil autorisé (1.5 microgramme de THC par litre de sang), dès lors le conducteur est considéré en infraction.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire. En revanche la bouche est un peu pâteuse quelques heures après la prise. Le CBD a la propriété de ralentir l’activité du cerveau ce qui fait que la qualité du sommeil est nettement améliorée avec un sommeil profond.

Où acheter et quoi ?

Nous travaillons en étroite collaboration avec la société SwissWeed basée à Genève qui développe des produits à visée thérapeutique.

Dans le cadre de l’endométriose, le CBD sous forme de pâte de CBD 20% et 47% est le plus approprié. Sachez que si vous êtes membre de l’association S-Endo, vous avez droit à un rabais de 20% sur vos commandes.

N’hésitez pas à contacter questions@swissweedcorp.ch , un thérapeute répondra à vos questions.

 

Les conseils donnés sur cette page sont des recommandations basées sur l’expérience de femmes atteintes d’endométriose. Ils ne remplacent en aucun cas une consultation médicale ou un traitement médicamenteux. En cas de doute, toujours se référer à un médecin.

 

Merci à Nicolas Herrmann (membre du comité et thérapeute) pour l’élaboration de cet article et ses recherches sur le cannabis.